9 oct. 2016

WANKER AT WORK

video

L'amitié gay-hétéro s'affiche enfin avec fierté

Les relations entre gays et hétéros sont de plus en plus visibles à l'écran, selon le New York Times. Méga-surprise: au XXIe siècle des hommes hétéros et homos peuvent être amis. 

Le New York Times vient de publier un article sur le sujet. Le quotidien tente au passage de démocratiser un nouveau terme pour illustrer ce type de relations: bromosexuel, une combinaison de bros et homosexuel. Si le quotidien
américain assure que ces relations ont toujours existé, il raconte que le vrai changement, c'est que la pop culture commence à s'y intéresser: 
«Il y a toujours eu des amitiés entre hommes gays et hétéros, mais ce n'est que récemment qu'elles ont été mises en évidence dans des séries, des films, des livres et des blogs. Il y a souvent un sens de familiarité masculine traditionnelle en jeu dans ces portraits, faisant ressortir un sentiment assez particulier pour suggérer son propre terme: des relations bromosexuelles.» 
Le New York Times met en opposition ces relations à celles présentées dans une émission comme «Queer, Cinq Experts Dans le Vent», diffusée au début des années 2000 sur TF1 où des hommes gays venaient changer la vie d'un hétéro, en lui apprenant ce qu'il fallait savoir sur la mode, la décoration d'intérieur... «En contraste, dans la dernière saison de “Scream Queens”, on a pu voir Nick Jonas jouer le rôle d'un jeune homme gay vivant dans une fraternité, et qui noue des liens avec son frère de fraternité et meilleur ami, Chad, via le golf .» 

L'article interroge plusieurs hommes gays qui parlent de leur relation avec des hommes hétéros et des différences (parfois clichés) entre les homos et les hétéros, ainsi que des évolutions qui ont eu lieu au fil de leur vie. Pour des hommes plus âgés, raconte l'article, il y a parfois une sorte de méfiance à dépasser. L'un d'entre eux explique ainsi qu'«on pense généralement les relations entre gays et hétéros et qu'elles sont hostiles ou qu'elles virent parfois au harcèlement. Pour cette raison les hommes gays ne sont traditionellement pas sentis à l'aise dans ces relations». 
Le terme «amitié bromosexuelle» n'est cependant pas vraiment du goût de tout le monde. Sur Twitter, de nombreuses personnes le trouvent déplacé (et au passage l'article): Le terme n'a cependant pas été inventé par le journaliste du New York Times. Sur l'Urban Dictionary, sa définition remonte au moins à 2009. 
Source: http://www.slate.fr/story/124920/bromosexuel-new-york-times

Hétéro ?

Homo ?


SUNDAY MORNING




8 oct. 2016


SELFIE


FUCKING BY A RUSSIAN SEX MACHINE : THE HOT TUB OF DALTON BRIGGS


j'suis dispos à me coucher pour me faire prendre par le T mignon Dalton, pas toi ?

video

Russian sex machine Dalton Briggs (as Helix Studio’s like to describe him) is becoming a twink force to be reckoned with- only recently he was balls deep in Andy Taylor, and today he’s fucking lean young man Kyle Ross over a deck chair after a midnight dip in the Helix Hot-tub™. Kyle’s moaning like a bitch in heat when he’s got his legs bent back over his head getting pounded, ‘Fuck, yeah, I love that big cock!’ is one of the more intelligible things he manages to blurt out while he’s seeing (feel-good) stars. 

Dalton really does have a long, thick cock that’s perfect for sucking, and you can’t go wrong with getting Kyle to be the one doing it- he can take every inch of a big dick down his throat without so much as a polite gag reflex. He’s my new hero. His ass is just as talented- sucking up every single inch of Dalton’s bare cock- yup,this scene is bareback, so expect to see lots of raw cock slamming into slutty ass!




video





video
video
video
video


la VO : 



http://www.gayporn.fm/cockyboys-dalton-briggs-pokes-allen-king_571882.html http://hotyoungfuckers.com/2014/12/dalton-briggs-goes-bareback/ https://www.facebook.com/thibaultpicou/videos/10207367253440235/ http://givemegayporn.com/fucking-by-a-hot-tub-brought-to-us-by-kyle-ross-dalton-briggs/