24 juil. 2016

See where you are on the new scale of sexuality / The Kinsey scale


Faites le test : http://vistriai.com/kinseyscaletest/

Des hétéros révèlent leurs expériences les plus Gays 
De nombreux hétéros ont vécu une expérience plus ou moins Gay. Voici une compilation de quelques histoires sur Reddit. 
Je nageais avec mon ami dans un lac. Il a attrapé ma bite et a dit "whoops, un poisson". Je ne lui ai jamais demandé pourquoi il a fait ça. Par expérience personnelle, je peux dire que rejoindre le Corps des Marines est la chose la plus Gay qu’on peut faire. 
Mon meilleur ami et moi avions gagné et perdu au Gay chicken. 
En premier cycle, deux de mes amis, un gars et une fille, s’aimaient vraiment, mais ils avaient peur de déclarer leur amour. Une nuit alors qu’on discutait et que j’étais dans un état d’ivresse, j’ai embrassé le gars et je suis retourné vers la fille et je lui ai dit : regarde comme c’est facile. Ils ont alors commencé à sortir ensemble ce soir-là et se sont mariés quatre ans plus tard. 
J'ai eu une très longue période de disette après avoir rompu avec ma première petite amie. Je n’avais juste aucun intérêt pour les femmes, qui que ce soit. S’étant fait des amis Gays à l’université, une conclusion logique m’est apparue : si je ne peux rien faire avec les filles, peut-être suis-je Gay. 
Un jour, je suis allé à une fête d’un de mes amis qui était connu pour un peu… Gay. Alors que je commençais à m’ennuyer, mon ami m’a invité dans sa chambre pour prendre quelques verres. Après un deuxième shot, il a mis sa main sur ma poitrine, m’a regardé dans les yeux et m’a embrassé. Mon cerveau était en mode "C’est quoi cette merde ?", mais je ne l’ai pas repoussé. 
Nous nous sommes déshabillés, ses mains ont caressé mon corps… et rien. Aucune attraction, aucun désir, l’ennui. Je lui ai alors dit que je n’étais pas dans ça. Il se trouve que je ne suis pas Gay, juste que ça ne va pas fort avec les femmes. Nous sommes allés dans un bar à Ferndale. Mon ami venait d'acheter une maison sur les limites de la ville. Nous sommes allés au bar avec un groupe d'amis. Finalement, je devais utiliser la salle de bain. Alors que je me lavais les mains, un gars est venu à côté de moi et a dit : "tu rentres chez toi avec ta petite amie ou avec moi ?". 
J’étais sous le choc, je ne pouvais pas croire qu’il pourrait être aussi direct à ce sujet. Alors, j’ai répondu de la manière la plus stupide possible : "je n’ai pas de petite amie", avant de continuer rapidement, "je veux dire je ne suis pas Gay, ce n’est pas mon truc" et je suis sorti. C’était assez maladroit. 
Eh bien... Il y a quelques nuits, j’étais dans une cabine avec environ 11 amis. On était 50/50 de gars et de filles et on avait passé plus de 2 nuits à boire beaucoup d'alcool fort et fumer une grande quantité d’herbe. À un moment donné, les 6 filles ont décidé qu'elles voulaient parler entre elles, alors elles nous ont bannis de la couchette. Étant assez ivres, nous avons décidé de parler aussi entre gars et on a rapidement chanté fort BITE, BITE, BITE, et on a sorti chacun de nos attirails. 

J'avais un ami au lycée qui était aussi compétitif que je l'étais. Nous nous lançons des défis sur tout. Notre jeu préféré était "distracted mario kart ". Pendant que l’un faisait une course, l’autre faisait tout pour le distraire. C’est celui qui est allé le plus loin et le plus vite qui gagnait. Parfois, on faisait des bruits forts, parfois c’est des coups de poing avec un gant de boxe. Un jour, nous étions tous les deux très ivres et a commencé à jouer. On a joué au jeu de course et pendant que je faisais mon tour, il a commencé à me chatouiller. Quand ce fut son tour, je me suis aussi mis à le chatouiller et c’était comme ça à chaque tour. Quand ce fut son tour de me chatouiller à nouveau, j’ai ri et je lui ai dit que j’ai trouvé la parade à ses chatouilles et que je gagnerais. Il a pris cela comme un défi et a essayé de trouver de nouveaux endroits pour me chatouiller, des endroits qu’il n’avait pas encore touchés avant. Il a fini par me toucher entre les jambes et m’a chatouillé la partie intérieure de mes cuisses. Au début, je trouvais ça bizarre parce qu’aucun gars n’est allé aussi près de mes parties intimes avant. Mais je me suis dit que c’était juste un jeu. Cela a continué pendant un certain moment et avant que je m’en suis rendu compte, il faisait semblant de chatouiller les parties intimes. 

Quand ce fut son tour, je lui ai fait la même chose, un peu comme un jeu de Simon. C’était à ce moment que je me suis aperçu que nous étions pratiquement en train de nous branler l’un l’autre, tout en jouant à notre jeu. Mais pour une raison quelconque, je ne trouvais pas ça aussi bizarre. 
Nous avons joué comme ça pendant probablement une heure avant de sortir. On n'a jamais parlé de cette nuit-là et on n'a plus jamais joué à Mario Kart après. Aucun d'entre nous n'a soulevé cette question quand on trainait ensemble après. C’était il y a 10 ans et nous avions 16 ans. On n’en a jamais parlé et nous sommes toujours amis d'une manière complètement hétérosexuelle. 

Mes parents étaient convaincus que j’étais Gay pendant que je grandissais. J’ai ensuite perdu ma virginité avec une femme, je ne savais pas à cette époque si je pourrais aimer les gars aussi. Donc comme j'avais un ami Gay, je lui ai demandé si nous pouvions avoir des relations sexuelles. Je l’ai beaucoup aimé en tant qu’ami et nous avons donc eu un très bon coup. Bien que c’était très bien physiquement, je ne sentais rien côté émotionnel. Je suis maintenant sûr que je ne suis pas attiré par les gars, donc je peux dire que je suis à 100 % hétérosexuel.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire