4 juin 2016

AVANT DE PARTIR, YANN BARTHES REGLE SES COMPTES

Article de "20 minutes" : 
« Permettez-moi d’avoir un mot personnel, une pensée pour Maïtena Biraben et Ali Baddou qui ont appris aujourd’hui qu’ils quittaient Canal + », a glissé Yann Barthès jeudi soir aux téléspectateurs du Petit Journal, avant de lancer la revue de presse de Catherine et Liliane. Un « hommage », dont la formulation a interpellé car elle sous-entendait que les deux animateurs étaient virés alors que le matin même, un communiqué de la chaîne annonçait que « Maïtena Biraben souhaitait quitter la présentation du Grand Journal ». En une petite phrase, Yann Barthès a non seulement grippé la com' de Canal +, mais également gratté l’allumette capable d’enflammer la maison mère - et par la même occasion les réseaux sociaux. » 

On espère qu’on a toujours 14 numéros du Petit Journal avant la fin... 
« Nous sommes à PJ-15 avant le dernier Petit Journal. » Depuis l’annonce de son départ de Canal + pour TF1, Yann Barthès a mis en place un compte à rebours qu’il rappelle à chaque début d’émission. A priori anodin, ce gimmick est lui-même un pied de nez à sa direction, puisque son dernier Petit Journal ne sera pas le dernierPetit Journal. La chaîne a confirmé que le programme sera de retour à la rentrée, dans « une formule rénovée ». Mais le présentateur fait comme si Le Petit Journal s’arrêtait avec lui, et n’hésite pas à inviter en plateau le bras de fer qui doit se jouer en coulisses. « Et enfin, notre décompte vaut ce qu’il vaut, lâchait-il lors de sa prise d’antenne jeudi. On espère qu’on a toujours 14 numéros du Petit Journal avant la fin de l’année, Inch Allah ! ». 

C’est comme s’il était déjà parti.
« Il ironise même sur la situation avec son invité Nicolas Ghesquière, le directeur artistique de Vuitton, qui, interrogé sur les nombreux départs dans la mode, rétorque : « C’est comme chez vous à Canal + ? » La réponse de Yann Barthès ? « Ah bon ? Il a racheté aussi Vuitton ? » Il, c’est Vincent Bolloré. Bien que toujours à l’antenne, l’animateur n’essaie même plus de faire semblant. » « Yann Barthès a révélé quelque chose ce soir » « En interne, la fronde de Yann Barthès est perçue comme l’expression publique de l’ambiance générale, et délétère, à l’instar des prises de position du Zapping. « Personne ne sait rien, même les chefs, confie une source. Tout est décidé là-haut, et après vaille que vaille ». Le communiqué sur Maïtena Biraben aurait ainsi été rédigé en catastrophe dans la nuit, et des rumeurs veulent que l’animatrice ait appris son éviction par cette voie de presse. Egalement sur le départ, le responsable des activités numériques du groupe, Manuel Malduy, n’a lui-même pas hésité à poster un petit tweet lourd de sens lors du dernier Petit Journal : « Yann Barthès a révélé quelque chose ce soir ». 
Sur certaines méthodes. Sur la méthode Bolloré. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire