31 mai 2016

THE ART OF FUCKING : THE DOGGIE POSITION (2)





L'enculage par derrière à quatre pattes a une connotation "animale" très forte qui laisse rarement indifférent : elle peut aussi bien être attirante que repoussante.
Cette ambiguïté est délicieuse pour beaucoup, car ce qui n’est pas très clair dans la sexualité, ce qui suscite à la fois l’envie et l’appréhension, peut provoquer une émotion inattendue et un plaisir intense… 

Certains gays n’aiment pas tourner le dos à leur partenaire, ne pas le voir, ne pas l’avoir sous les yeux ; d’autres apprécieront au contraire d’être libérés du regard du mâle possessif, surtout s’il a l’habitude de scruter leur visage pour y repérer les signes de l’excitation. Ils peuvent ainsi se laisser aller plus facilement, s’abandonner à leur plaisir sans se demander comment celui-ci se lit sur leur visage. 
Sans le "face à face", ils peuvent parfois se concentrer davantage sur leur excitation sans être distraits par le regard de l’autre. 

Ton partenaire se met à quatre pattes ou à genoux, le buste ou seulement la tête en appui sur le lit, s’il est à bonne hauteur, sur le canapé ou tout autre meuble adéquat.… 
Il goûtera le plaisir de rester passif ou, au contraire, s’abandonnera au balancement de tout son corps, jouera avec les mouvements des reins en accompagnant le va-et-vient du partenaire et renforçant son effet. Il appréciera aussi que sa bite soit librement accessible à sa main. 

Les hommes aiment dans cette position la vision de la croupe offerte à lui, surtout si ton partenaire ouvre ses fesses pour t’offrir sa fente et si tu regarde ta bite entrer et sortir. 
Tu te places à genoux entre les cuisses de ton partenaire, ta queue est à la bonne hauteur, tu appuies ton sexe en érection sur le trou de son cul et la pénétration se fait facilement, tandis que tes mains s’accrochent aux hanches. 
La pénétration est habituellement moins profonde, les fesses maintenant l’homme à une certaine distance, ce qui peut s’avérer intéressant quand la verge est longue. En compensation, l’angle de la pénétration provoque souvent un plaisir plus intense chez les deux partenaires. 
Au final, cette position permet de se libérer davantage, de jouer plus avec des fantasmes, d’avoir des sensations assez différentes dans le contact extérieur des corps comme dans la pénétration.

Oh là là quand des grosses boules claquent contre ton cul !!!

P1 & 2
video
video

P1&2
video
video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire