23 sept. 2015

YANN BARTHES ET SES GITONS

Le petit journal a perdu en vigueur ce qu'il a gagné en durée. Yann fait de la météo (?), on voit des scketchs avec des humoristes sans intérêt, on a l'impression qu'on cherche à meubler (comme les meubles Gauthier ?) Mais, ce qui est nouveau et intéressant, il y a une flopée de petits gars autour de Yann, des reporters juvéniles qui courent le monde :
« Côté Petit Journal. Le reportage de terrain est privilégié, traité par des journalistes de 26-30 ans, comme Martin Weill et Hugo Clément. Voire 17 ans, comme le lycéen Panayotis. Leur touche: prendre systématiquement le contre-champ de « la meute » des journalistes sur les grands événements. Politiques notamment. Toute la semaine, ils ont aussi ramené des images et des témoignages édifiants sur la route empruntée par les réfugiés entre la Turquie et l’Allemagne. Sans craindre de cuisiner ceux qui font du commerce sur leurs dos. Comme mardi, avec les Turcs qui leur vendent des bouées de sauvetage pour atteindre les rivages de l’Europe. »






video

video

video







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire