12 juil. 2015

On peut tout faire quand on rêve, même sucer Yann BARTHES !

Je préfère la fiction à la réalité. On peut tout faire quand on rêve, même sucer Yann BARTHES ! 
Quand la réalité rejoint la fiction ou l’inverse. Je suce Yann dans mes mauvais rêves, je connais son gland parfaitement ourlé, je sais le goût de sa bite et comment Yann aime quand j’enroule ma langue autour, quand je mange ses boules, quand mes doigts vont fouiller son derrière.
La fiction permet de connaître une expérience sans la vivre et d’y être préparé. Quand je suce Yann c’est un fait, et on jouit. 
J’sais plus quel est le philosophe blogueur qui a écrit - peut être MATOO ou bien FOX, oui ce doit être FOX* : « Un blogue, c’est l’expression d’un égo masturbatoire. Beaucoup d’énergie à projeter sa semence en pure perte. Mais ne vaut-il mieux parfois se branler que d’être mal accompagné ? » 
Alors pourquoi je blogue ? Je blogue parce que Dieu est mort, que la politique agonise, que l’amour expire, que les mecs sont divins, que Yann est sexy (suçable), que j'ai la rage des anti-homos, et qu’il faut bien s’occuper (pardon R*). Mon blog est un fantasme, un rêve expiatoire de mon trop plein de mauvais sexe… 
HORNYBOYS a démarré en 2010 ; très vite les audiences ont grimpées jusqu’en 2013, plus de 330 000 pages mensuelles vues. Là je m’aperçois que mon blog est pillé, copié, piraté. J’ai identifié plus de 10 blogs qui recopiaient chaque jour intégralement tous mes posts, sans citer leur sources. Là, je ferme mon blog. En 2013 il est ouvert en pointillé  et je redémarre début 2014. Depuis les visites progressent régulièrement. Bien que j’attache pas trop d’importance aux statistiques, ni à surveiller mes audiences, par exemple je n’échange pas de lien avec les autres blogs, pour augmenter les visites,  comme cela se pratique couramment. 
Voilà. Je remercie sincèrement tous mes visiteurs et abonnés de leur fidèlité. Bon, je réfléchi en ce moment sur la question de poursuivre ou pas... à suivre
* FOX a été un blogueur superbe à l'époque de COGECIGRUE, et il m'arrive de reprendre  ici ses citations peines d'humour, de subtilité, de philosophie et de dérision...bisous à FOX que j'oublie pas !.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire