11 juil. 2015

a (poor) gay’ life

Journée calme : je m'occupe des uns et des autres. A midi, je
déjeune dans un restaurant Italien avec R* et des amis. C'est très agréable. Je revois avec plaisir le petit serveur rieur et si joli. 
L'après midi, au bar du booling, je croise un type incroyable avec deux sourires, un sur le visage et un dans les yeux; quoiqu'il exprime, il est lumineux. 
Le soir au sport je fais les jambes avec un play-boy. Il vit avec une fille et il est superbe et lumineux lui aussi. Notre relation est très agréable et candide et j'ai peur de l'abîmer s'il se rend compte de mon orientation. 
Il y a aussi ce Magrébin charmant – cheveux d'ébène dans les yeux, regard noir, visage et corps magnifiques - croisé en rentrant chez moi et qui me fait bander chaque fois que je le vois. 
En fait, il y a plein de gens charmants autour de moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire