28 août 2010

ABOUT MASTURBATION




la masturbation est un moment privilégié ou on est à l'écoute de son corps à la recherche de sensations toujours renouvellées ...

ART OF SUCKING

ART OF SUCKING 1 & 2 (source : RAUNCHYBOYS)

Le gland du pénis est une zone érogène des plus sensibles. Dès lors, la fellation est un moyen efficace d'atteindre l'orgasme si elle est pratiquée de façon soutenue durant un laps de temps approprié. Avec l'expérience, plusieurs homos apprennent même à "avaler" un pénis sans s'étouffer et sans avoir de haut-le-coeur. Là encore, il n'y a rien de tellement différent des pratiques sexuelles qui ont cours chez bien des couples hétérosexuels.

La position appelée "soixante-neuf", où les deux partenaires pratiquent la fellation mutuelle, est aussi populaire parmi les homosexuels qu'elle l'est chez les hétérosexuels. Cette position peut être exécutée avec un partenaire allongé et l'autre par-dessus, ou avec les deux partenaires étendus côte à côte. Plusieurs hommes préfèrent cette pratique à toute autre car elle permet aux deux partenaires de jouer des rôles actifs, contrairement aux rapports anaux où un partenaire est passif tandis que l'autre adopte le rôle actif.

Les homosexuels, en tant qu'individus, ont comme n'importe qui des préférences sexuelles qui varient d'une personne à l'autre. Certains aiment s'adonner à des pratiques fortement axées sur la génitalité tandis que d'autres préfèrent surtout les caresses, les baisers et les échanges tendres. Certains aiment pénétrer un anus ou pratiquer une fellation mais ne désirent pas la réciproque. D'autres s'adonnent avec plaisir à toutes les variantes possibles de la relation sexuelle entre deux hommes

Il est difficile de connaître la proportion des homosexuels qui ont des relations sexuelles anales, mais il est fréquent de trouver un "homo" qui soit à la fois passif et actif. Très souvent, il jouera même les deux rôles au cours d'une rencontre ; ou encore, il sera tantôt actif, tantôt passif, selon ses partenaires et l'époque de sa vie.





la video :




video
Elle est dodue ta quéquette,
Et veloutée, du pubis
Au prépuce fermant le pis,
Au trois quarts, d’une rose crête.

Elle se renfle un brin au bout
Et dessine sous la peau douce
Le gland gros comme un demi-pouce
Montrant ses lèvres juste au bout.

Après que je l’aurai baisée
En tout amour reconnaissant,
Laisse ma main le caressant,
La saisir d’une prise osée,

Puis soudain, la décalotter,
En sorte que, violet tendre,
Le Gland joyeux, sans plus attendre,
Splendidement vienne éclater ;

Hombres, Paul Verlaine, 1891

FARMFUCK

MÂLE BEAUTY (16)

Fausto

HORNYBOYS PRESENTS VALENTIN




25 août 2010

DIRTY TONY

BELKEU


video

JE T'AIME

coucou mon Rudy

SUCKING



Mais pourquoi épouve t-on autant de plaisir à sucer qu'a 'être sucé ?

Lu quelque part sur le WEB : "j'aimerais beaucoup sucer et faire éjaculer le sexe d'un autre homme "pour voir", l'idée m'exite beaucoup" et encore : "la fellation c'est formidable, surtout quand le mec ne bande pas et que je le fais grossir dans ma bouche :))"

" En ce qui me concerne, je n'ai jamais pris de cours mais il semblerait que je suce comme un Dieu : engloutir toute la queue dans la bouche, utiliser la langue sur le gland, essayer de maintenir une certaine pression avec les lèvres (cela dépend de la grosseur de l'engin), mordiller légèrement, descendre jusqu'aux couilles.........aussi le p'tit détail qui tue c'est le frottement de la barbe d'un jour qui excite pas mal". Source : inconnue

24 août 2010

FROM MENATPLAY

DEEP THROAT

image sans rapport avec la vidéo

video

C'est très excitant pour un mec de se faire sucer profondément, et le deep throat, alias gorge profonde, est une pratique qui consiste à avaler profondément la bite du garçon. La position adaptée pour ça est que le suceur se couche sur le dos en travers du lit, la tête bascule vers l’arrière sur le bord du lit, et du coup, sa gorge se trouve dans l'alignement de sa bouche. Toi, tu te places à genoux face à sa bouche, et tu peux enfourner la TOTALITE de ta bite jusqu'a la racine (et ça marche même avec les bites hors normes) !!! Le suceur joui d'un panorama *** sur les fesses et les couilles de son pote, mais attention il doit veiller à ce que ta bite ne vienne pas cogner sur la luette, sous peine de violente réaction. Pour en savoir plus, aller à http://tdte.porkyhost.com/instruction.htm/

video
video

LU SUR LE NET :
gorge profonde" ou "deep throat"
Salut à tous! Je sais que ça peut parraitre bizare mais ma copine aimerait arriver à me faire un "Deep throat", c-à-d rentrer l'entiereté de ma verge tout au fond de sa gorge (sans le reflèxe d'envie de vomir, bien entendu!)
Est-ce que quelqu'un aurait de judicieux conseils à nous prodiguer??? Ya t'il une technique particulière?? Y parvenez vous, vous???
Merci d'avance

Et une ruse technique...
C'est bien connu, plus elle mettra la tête en arrière pour aligner l'axe de son gosier avec sa bouche, et plus elle pourra en avaler (voir le célèbre "deep throat", un classique). Le plus dur quand ton gland atteindra le fond de sa gorge sera de lui faire engloutir tes cacahuètes pour les caser dans le creux de ses joues tel le hamster ! ...

FERNANDO PERFORMANCE





video

video

23 août 2010

BLACK & WHITE BEAUTIES

YOUNG WANKER

video

<>

TOUT EST VRAI, TOUT EST FAUX //

VOILA, JE VOUS LIVRE CE SUPERBE RECIT PRIS SUR LE BLOG DE MATOO QUI L'A PRIS SUR LE BLOG DE X QUI L'A PRIS SUR LE BLOG DE Y, et ainsi de suite.
N'empêche ce texte est beau.

Tout est vrai. Tout est faux. // un mot ? • Ask me anything
I NEVER SAID I WAS DEEP
Experience
Je vois R derrière le bar. De loin. Il m’a vu aussi. On a couché ensemble il y a un mois. Trouvé par Internet. C’était la première fois que je me faisais baiser devant un miroir, entre autres. Excitant. Et motivant pour me mettre au sport.

Bref, je suis dans cette boîte, je tombe amoureux d’un grand barbu. Il vient me parler. Mais je comprends vite qu’il me parle pour m’appâter et me livrer en pâture a son pote qui attend derrière lui. Classique.

Je suis avec J, dans la boîte, il rame aussi, ça me rassure un peu. Tout le monde est parti, il ne reste que nous. Je jette un œil au grand barbu, je jette un œil au barman, je jette un œil à mon verre, le vide, et décide de partir. On sort avec J et je tombe sur R. Il s’en va aussi, et me demande si je veux dormir chez lui.
Je n’ai pas envie de dormir seul. Je n’ai pas envie de rentrer chez moi. Je n’ai pas spécialement envie de rentrer avec lui, mais j’y vais. J’ai un problème. Sans doute. Sur le chemin il propose a J de venir aussi. Nous déclinons. J’ai envie de rire et j’ai honte aussi. Télescopage de ma vie sexuelle et de ma vie sociale.

On est trop crevés, trop bourrés, pour baiser. Alors il me câline. On dort par intermittence, entre deux caresses. Il y a un semblant de relation, de connexion, le temps d’une nuit, on prétend qu’il y a quelque chose. En sachant que non.
Le matin, on jouit. Sans plus. Il me demande quels sont mes fantasmes, je lui dis que je n’en ai pas. Que je suis ce qu’on me propose si j’en ai envie sur le moment. Il me dit : « Tu expérimentes… ». Il me demande pourquoi je n’ai pas répondu à ses textos après notre première rencontre. Je lui dis que je ne sais pas. Je ne lui dis pas que jamais je ne revois un plan cul. Que je n’aime pas les plans « suivis ». Je ne lui dis pas que jamais on ne pourrait être dans une relation. Que je veux bien de sa bite, de ses bras, mais pas de Lui.
Il me dit que je ne mets aucun sentiment dans la balance, que j’expérimente, que je cherche juste à expérimenter, et à me casser.

Je prends conscience qu’il a raison quelque part. Lui, je ne lui donnerai jamais sa chance. Avec lui ce ne sera qu’une expérience, pour un moment donné.
Comme avec beaucoup d’autres.
Mais est ce que je me perds en chemin pour autant ? Est ce que baiser à l’emporte-pièce m’immunise aux sentiments ? Est ce que je m’insensibilise et serai je incapable d’aimer a nouveau ?
Je suis devenu un vrai pédé non ? C’est ça être un vrai pédé non ? Et un jour, je me réveillerai, j’aurai 35ans, 40ans, je regarderai autour de moi, et la chambre du mec qui m’a baisé toute la nuit me semblera familière. Et je me rendrai compte qu’on a déjà baisé, 10 ans avant, en sortant du Tango, du Cud, des Souffleurs , du Freedj, de la Java, … J’aurai des rides et des muscles, et je serai super seul.

Je m’en vais de chez R avec mes vêtements sales de la veille et ma tête pleine qui me fait mal, et je pense.
SOURCE : http://insiwd.tumblr.com/post/776659230/experience/