31 mars 2010

QUEEN OF THE NILE

The Belle Of Avenue A is a 1969 studio album by The Fugs, a band composed of anti-war poets. It was released in the USA by record company Reprise. As of March 2009, the album is not currently available as a stand-alone CD, but the tracks appear in the 2006 3-CD box set, Electromagnetic Steamboat.

THE FUGS : QUEEN OF THE NILE
video

Voilà un deuxième et dernier morceau issu de "The Belle Of Avenue A", et là, je rends le vinyle à mon Papa. Merci Julien pour cette émotion musicale. A suivre ...

SUCCULENT !





video

30 mars 2010

IMAGES DE LA VIE (PEU) ORDINAIRE (7)










A SMALL FRUIT SONG

AL STEWART : A SMALL FRUIT SONG
SUBLIME !
video

This song has been performed with various subtle variations and preceded by guitar solos ...
Wonderfull melody, special and virtuoze guitar playing, cant hear instrumentals like these nowadays...

29 mars 2010

RAW LATIN ANAL SEX, WOW !




video

FOUR MINUTES TO TWELVE

Arguably the first underground rock group of all time, the Fugs formed at the Peace Eye bookstore in New York's East Village in late 1964. The nucleus of the band throughout their many personnel changes was Peace Eye owner Ed Sanders and fellow poet Tuli Kupferberg. Sanders and Kupferberg had strong ties to the beat literary scene, but charged, in the manner of their friend Allen Ginsberg, full steam ahead into the maelstrom of '60s political involvement and psychedelia. Surrounded by an assortment...
En savoir + : http://www.thefugs.com/history2.html

THE FUGS : FOUR MINUTES TO TWELVE

video
NB: j'ai emprunté ce vinyle à Julien (Julien, c'est mon Papa) qui possède une belle collection datant des années 1970/80, et je passerai d'autres petites merveilles musicales.

28 mars 2010

CUM ... NO HANDS !

"Je voulais savoir si il y en a beaucoup parmi vous qui avez déjà eux un orgasme sans toucher a son sexe. J’atteins aussi l'orgasme, ça me monte aussi à la tête, bref que du BONHEUR !
Hey, j'aimerais savoir si bcp de gens ont le même délire que moi ou si je suis le seul maso à le faire..."
- Moi aussi je le fais souvent. En fait je me masturbe beaucoup de fois par jour, mais jamais jusqu'à l'éjaculation. J'éjacule environ 1 fois par semaine. C'est trop bon. A chaque fois je mouille (liquide clair et collant), j'en ai plein le slip. Lorsque ca fait longtemps que je n'ai pas éjaculer (eu un orgasme) et que je suis archi excité, en me maitrisant bien, j'arrive a cesser mes mouvements de va et vient juste avant l'orgasme (c'est pas facile mais j'y arrive) et la j'ai plein de sperme qui coule (pas de giclée parce que ce n'est pas un orgasme) Je pense que c'est parce que "la coupe est pleine" et que ca déborde (trop de sperme dans les boule) Ce qui est super, c'est qu'ensuite je continue à me branler lentement avec mon sperme. Suis-je le seul à connaitre ca ?

video
video

CIAO CESAR, THE PERFECT MAN


ABOUT SIZE

GROSSE BITE / écrit par Prune
Phénomène culturel pornographique ou produit de la sélection sexuelle, la taille du pénis est un sujet glissant. Le livre des Guinness World Records évite la question. Freud et Darwin, à leur façon, se sont intéressés à la question.
La taille du pénis à toujours intéressée nos sociétés et leurs cultures. Dans beaucoup de peuplades, un sexe énorme est associé à la virilité. Mais pas dans toutes. Certaines tribus vénèreraient les micros pénis ! Par un habile jeu d’association, la taille du pénis est associée au statut social. Le mythe veut même que selon l’origine ethnique, la dimension moyenne du sexe varie. La communauté scientifique s’entend pour nier les faits, mais beaucoup d’entre nous confirmerons la chose.
Mais pourquoi donner tant d’importance à ce détail anatomique ? La psychanalyse de Sigmund Freud fonde sa théorie sur le signifiant phallus. L’importance de ce totem est-elle qu’elle conditionne la structuration de la personnalité adulte, déterminée par le complexe de castration. Mieux encore, le refoulement de désirs incestueux force le développement de la conscience. Les violences du complexe d’Œdipe forgent l’indépendance de l’enfant et l’émergence d’un moi fort et sain. Le pénis représente plus qu’un organe reproducteur. C’est un symbole. La culture détermine les relations qui se tissent entre une chose, le référent, et ce qu’elle représente.
Comment la taille du pénis a-t-elle évoluée, physiquement ? La sélection naturelle et sexuelle, théories de Darwin, y sont pour beaucoup.
En observant de près le règne animal, on remarque rapidement l’éventail des couleurs, de caractères, d’accoutrements et autres subterfuges de la Nature. Certains traits liés à l’apparence ne relèvent pas de la survie directe de l’animal. C’est la sélection sexuelle. L’imposant panache de l’orignal. La queue de plume encombrant du paon. Tous ces accessoires servent de parade. Ils ce sont implantés en tant que caractère persistant par que sélectionnés par leur espèce. Homo sapiens sapiens n’échappe, lui non plus, à l’évolution. Remarquons que seules les espèces sexuées se dotent de cet arsenal. Pourquoi ? Parce que les attributs sexuels servent essentiellement à être choisi par un partenaire de reproduction, partenaire souvent très sélectif.
«Nous les humains, avec notre fantastique attirail, nous ne sommes pas les derniers. Au magasin de nos accessoires, nous comptons les grands pénis, la barbe, les pectoraux avantageux, les lèvres toujours plus rouges, une réceptivité sexuelle qui ne fait jamais relâche, et quelques autres attributs enjôleurs, masculins ou féminins. Autant de pièges sexuels que l’histoire millénaire de la séduction n’a cessé de raffiner, et qui ensorcellement comme le chant des sirènes. » (Hélène FISCHER. 1994. Histoire naturelle de l'amour, Instinct sexuel et comportement amoureux à travers les âges. Édition Robert Laffont.)
Encore faudrait-il savoir si la taille du pénis est un attribut quantitatif ou si elle modifie qualitativement les capacités reproductives.
Exemple. La taille du pénis du gorille est d’au plus 5 cm ! Et pourtant, ce colosse fait trois fois le poids d’un homme moderne. Pourquoi ? Parce que le pénis du gorille n’est pas un outil de séduction. Le primate utilise ses gros bras et son splendide dos argenté pour impressionner ces dames. Son harem de femelles est stable. Il souffre peu de la compétition. Chez les hommes, la situation est tout autre, et la chausse aux partenaires sexuelles est ouverte.

Un pénis imposant est le visuel évident d’une vigueur sexuelle, et par extension, du dynamisme des gènes du géniteur. Les chimpanzés, plus compétitifs, exhibent leur sexe aux femelles. Lorsque nos ancêtres adoptent la bipédie, il y a 3.5 millions d'années, le sexe des hommes est placé au centre du plan visuel. Difficile de le manquer, il devient signe de reconnaissance sexuelle. Les seins plantureux des femmes jouent le même rôle dans l’autre équipe…
Suivons la logique du darwinisme. Un homme des cavernes affublé d’un immense pénis est plus désirable aux yeux de la femelle. C’est avec cet individu qu’elle se reproduit. La descendance de ce www.lescouple primitif, au fil des générations, engendrera des pénis toujours plus gros ! Mais pourquoi notre ancêtre cro-magnonne porterait-elle son choix sur les porteurs de gros pénis ? C’est aux anthropologues et aux historiens physionomistes de nous éclairer là-dessus.

Les sensations données par les pénis plus imposants sur les parois vaginales et autres stimulations clitoridiennes connexes ont sans doute motivées les femelles à choisir des mâles bien membrés ! Le plaisir pousse à répéter un comportement. Répéter l’acte d’amour, c’est assurer la reproduction de l’espèce. Et nous voilà aujourd’hui avec une fixation sur la taille du sexe masculin !
Source : http://www.lexisarte.com/Autres/Grosse-bite.html

BEFORE TO GO SCHOOL



BEST OF BULGE

SAFESEX

SIDACTION : COUVREZ-VOUS !
Vous est-il déjà arrivé d'enlever le préservatif en plein coït ? Si oui, vous n'êtes pas seuls. Selon le Sexually Transmited Infections Journal, la moitié des hommes interrogés ont déjà eu des problèmes avec leur capote : trop grande, trop petite, trop serrée, glissante, étouffante... En plus de réduire les sensations, le préservatif est souvent mal choisi, semble-t-il. Une minorité a finalement préféré l'enlever et quelques autres ont accidentellement rompu le préservatif. Tout cela sans remettre en cause leur efficacité dans la protection contre les MST et le VIH.

Mais alors, quel est le problème ? Selon la BBC, de plus en plus de couples font appel au préservatif au début de la relation comme moyen de contraception. Vite abandonné, semble-t-il, pour autre chose ou juste rien, favorisant ainsi la transmission d'éventuelles maladies. Si le principal problème réside dans la taille du préservatif, alors tout cela reste très flou. Parce que des tailles aujourd'hui, il y en a beaucoup, chez Durex ou chez Manix, c'est même devenu un argument de vente. Et devant tant de choix, on comprend alors que les hommes préfèrent prendre la première boîte venue plutôt que d'en acheter plusieurs pour expérimenter et voir lequel lui sied le mieux. Comme le dit Gill Gordon, membre de l'Alliance internationale VIH/sida : "Si nous voulons convaincre les gens d'utiliser des préservatifs régulièrement, alors il faut écouter leurs besoins".


Source : http://sexe.fluctuat.net/blog/tag-sexe-et-societe.html

DES CREMES POUR ABDOS

LES HOMMES SONT DES FEMMES COMME LES AUTRES :
LE PARISIEN publie un article sur les produits cosmétiques censés améliorer nos abbdos. Il s'agit de crèmes qui tonifient les muscles ou qui font fondrent les graisses de la ceinture. EXIT les rondeurs disgracieuses et youpi les abdos en tablettes de chocolat. D'après les labos, on peut perdre 2 cm de tour de taille en quatre semaines.
Voilà. Le journal conseille quatre produits :
- L'abdosculpt de Biotherm (36,60 euros)
- L'abdominaux Top Définition de Somatoline (34 euros)
- L'Abdofermeté de Clarins (31,90 euros)
- Le Riped Max Gel d'EA Fit (17 euros)

ANATOMY / BEST OF (39)

LEGS (11)

Superbes jambes (from Artistry of Mâle)



I LOVE EVERYBODY


....great track, great album, great man.... One of my fave JW songs! What great playing and great vocals.

EATING THE HEAD, YAHOU ...


video

27 mars 2010

HAIRY MEN by ROGERS






HAIRY YOUNG GUYS

• pitié avec les poils !!!!!!!!!! c'est tout doux comme ça et on peut jouer avec! Rudy, je t'aime comme tu es !




A PROPOS DES POILS, lu ce débat sur le NET : - VOILA j'ai 20 ans et depuis peu ma pilosité augmente terriblement et j'en ai marre : je sais pas et je sais plus, comment trouver une petite amie j'ai la trouille de degouter, car à cet age là on devrais avoir encore un beau corp jeune et doux, j'arrives encore à me plaire physiquement car je suis brun grand et corpulence normal, mais je deprime tt le tps en pensant que ma pilosité ne va pas plaire, car maintenant je me bas plus pour 3 poils au torse ca me soul d'avoir une foret ds le cul et sur les jambes, les bras, les sourcils (que j'épiles au milieu) les pied,le torse et j en passe . J'en ai marre de me faire vanner en sport par les potes et que ca colle de partout apres l effort. je me dis quand meme qu'il y a pire ds la vie que des poils , mais bon ce forum est fais pour en parler.

Réponse d'une nana :
Je pense que DANS LA PLUPART DES CAS les filles de notre generation n'aiment pas les poils juska un certain age
je m'explique : de 15 ans a 18 ans environs je n'aimais vraiment pas les poils , je pense que notre gout est dicté par la generation "2be3" tout epilé , tout huilé , puis a cet age là les garcons ne sont pas bcp poilus , puis, quand tu cesses d'etre midinette et que tu commences a aimer L'HOMME et bien tu aimes ses poils!!
Ce n'est pas parskon n'aime pas NOS poils que l'on n'aime pas vos poils! vous n'etes pas des filles!
bref ne flippe pas lol
Réponse d'un gay :
Moi je suis gay, et je peux te dire que bcp de garçons aiment les hommes poilus, les filles peut-être moins, mais je crois que tu dois être fier de ta pilosité, qui souvent donne un aspect très viril et sexuel (c'est ce que bcp de filles n'aiment pas peut-être?).