28 août 2010

ART OF SUCKING

ART OF SUCKING 1 & 2 (source : RAUNCHYBOYS)

Le gland du pénis est une zone érogène des plus sensibles. Dès lors, la fellation est un moyen efficace d'atteindre l'orgasme si elle est pratiquée de façon soutenue durant un laps de temps approprié. Avec l'expérience, plusieurs homos apprennent même à "avaler" un pénis sans s'étouffer et sans avoir de haut-le-coeur. Là encore, il n'y a rien de tellement différent des pratiques sexuelles qui ont cours chez bien des couples hétérosexuels.

La position appelée "soixante-neuf", où les deux partenaires pratiquent la fellation mutuelle, est aussi populaire parmi les homosexuels qu'elle l'est chez les hétérosexuels. Cette position peut être exécutée avec un partenaire allongé et l'autre par-dessus, ou avec les deux partenaires étendus côte à côte. Plusieurs hommes préfèrent cette pratique à toute autre car elle permet aux deux partenaires de jouer des rôles actifs, contrairement aux rapports anaux où un partenaire est passif tandis que l'autre adopte le rôle actif.

Les homosexuels, en tant qu'individus, ont comme n'importe qui des préférences sexuelles qui varient d'une personne à l'autre. Certains aiment s'adonner à des pratiques fortement axées sur la génitalité tandis que d'autres préfèrent surtout les caresses, les baisers et les échanges tendres. Certains aiment pénétrer un anus ou pratiquer une fellation mais ne désirent pas la réciproque. D'autres s'adonnent avec plaisir à toutes les variantes possibles de la relation sexuelle entre deux hommes

Il est difficile de connaître la proportion des homosexuels qui ont des relations sexuelles anales, mais il est fréquent de trouver un "homo" qui soit à la fois passif et actif. Très souvent, il jouera même les deux rôles au cours d'une rencontre ; ou encore, il sera tantôt actif, tantôt passif, selon ses partenaires et l'époque de sa vie.





la video :




video
Elle est dodue ta quéquette,
Et veloutée, du pubis
Au prépuce fermant le pis,
Au trois quarts, d’une rose crête.

Elle se renfle un brin au bout
Et dessine sous la peau douce
Le gland gros comme un demi-pouce
Montrant ses lèvres juste au bout.

Après que je l’aurai baisée
En tout amour reconnaissant,
Laisse ma main le caressant,
La saisir d’une prise osée,

Puis soudain, la décalotter,
En sorte que, violet tendre,
Le Gland joyeux, sans plus attendre,
Splendidement vienne éclater ;

Hombres, Paul Verlaine, 1891

3 commentaires:

  1. Hello,

    good to be here, and visit through your good job of your nice site.

    by the way, could you exchange my site?

    this is my site:
    http://www.khmergay.net/

    I do hope you would not mind to exchange link with me

    best regards,
    Khemrgay.net

    RépondreSupprimer
  2. radiantly beautiful bottom; completely gorgeous

    RépondreSupprimer